Guide touristique de la Sardaigne

Alghero, un des portes de la Sardaigne grâce à son aéroport. ©Iñigo Pedrueza.

L’Italie est, avec la France et l’Espagne, la principale destination touristique de l’Europe. En Italie, la Toscane, Rome, Venise et la Sicile sont très populaires, ce qui parfois fait qu’on oublie un peu l’autre bijou insulaire: l’île de la Sardaigne. L’Italie est pleine de destinations de charme, Florence, Naples, Milan, les Alpes, mais à partir de maintenant il faudra aussi ajouter d’autres. Grâce à cette nouvelle Guide sur la Sardaigne nous allons essayer de vous convaincre de la grande diversité de l’Italie et de noter des nouveaux noms dans votre memoire, comme la Côte Émeraude (Costa Smeralda), l’Archipel de la Maddalena, Alghero, Cagliari, Oristano, Dorgali, Tiscali, Cala Gonone, Bue Marino, le Parc National d’Asinara,…

Choisir Sardaigne est choisir une destination où la foule ne se trouve pas, une destination un peu moins chère que le reste de l’Italie, mais toujours avec le charme de nos voisins, cette joie de vivre qu’aucun problème n’abime. La Sardaigne peut être une belle destination si vous aimez l’Italie, mais surtout, si vous voulez découvrir une Italie un peu différente, moins comblée, toujours méditerranée et amicable.

Les belles plages de la Sardaigne. Cala Goloritzè

En Sardaigne, vous trouverez beaucoup à voirdes merveilles géologiques, des montagnes, grottes et canyons magnifiques, des vestiges des forêts pétrifiées,…Mais aussi une culture millenaire: des vestiges nuraghiques de la préhistoire, des restes phéniciens, puniques et romains, des villages médiévales qui parlent d’une longue histoire; des villes baroques et des monuments industrielles et contemporaines, comme les maisons peintes d’Orgosolo et de Vilamar. Et bien sur, la délicieuse gastronomie italienne avec des touches sardes; de la culture régionale comme le Carnaval d’Oristano et des projets plus contemporains qui regardent vers l’Europe et le monde.

Bien que la Sardaigne soit plus rurale, dont plus préservée que le reste de l’Italie, on y trouve des zones très touristiques et à la mode. En fait, la Costa Smeralda et l’archipel de la Maddalena (Côte émeraude) est une des zones plus prisées et branchées de toute l’Italie. 50 km de côte urbanisé d’une façon plutôt soignée, que après un projet macro développé par l’Aga Khan, est devenue une espèce de Coté d’Azur italienne. Des eaux cristallines et bleus époustouflants que, par chance, ne se limitent a la Costa Smeralda, car on peux les retrouver presque partout. Découvrez l’archipel de la Maddalena et la Costa Smeralda à bateau. Par exemple à Cala Gonone et Dorgali, dans la région de Alghero, dans le golfe de Cagliari. Les plages, avec des sables fines et jaunes se trouvent aussi partout, donc n’hesitez às à passer une journée de kayak dans le littoral de Cala Gonone ou de la plongée sous-marine dans ses eaux cristallines.

Et après d’avoir profité de la mer, découvrez l’arrière-pays de Cala Gonone: une randonnée au village de Tiscali ou un trail dans le Canyon de Su Gorropu; du canyoning; de la escalade dans les falaises calcaires de Cala Gonone; ou encore un tour en VTT, en  jeep ou en scooter pour explorer les paysages de l’arrière-pays de Cala Gonone. Comme vous pouvez voir, les excursions à Cala Gonone sont nombreuses. Car voici un autre avantage de la Sardaigne, la variété d’activités et vacances.

Que faire en Sardaigne.

Grotte d’Ispinigoli, dans la region de Dorgali-Cala Gonone.©Iñigo Pedrueza.

La Sardaigne est une île plutôt grande avec 24000km2. La distance entre Santa Teresa Gallura au nord (où arrivent les ferries depuis Bonifacio) et Cagliari au sud est de 300km par route (3h et demi). Au centre, entre Oristano et Cala Gonone, il y a135km (1h et demi). La Sardaigne ressemble la Corse, mais plus grande et moins montagneuse, ce qui ne veut pas dire que l’île soit plate. Presque un 70% du territoire est couvert de coteaux et collines, un 80% si l’on inclut les montagnes. Le pic le plus haut est la Punta La Mármora avec 1830. Tout le centre et l’est de l’île est couvert de collines et montagnes qui arrivent jusqu’au littoral. La partie ouest est plus plate, surtout la région d’Alghero el le corridor entre Oristano et Cagliari. Plusieurs archipels occupent les extrêmes nord-orientale et sud occidentale. Donc, vous voyez, il y a de l’espace, il y a de la diversité avec une nature toujours proche.

Une bonne forme de découvir l’île est de faire un voyage à vélo de plusiurs jours avec un guide, dan des tours à vélo organisés ou sur mesure de plusiurs jours. 

Villes et Villages.

Cagliari est la capitale de la région et la ville la plus importante. Placée dans un grand golfe, plusieurs plages et sites touristiques complètent un intéressant centre historique. Sassari dans le nord-ouest est la deuxième ville. Alghero est un des plus belles villes. Bosa et Oristano villes médiévales qui se font souvenir grâce à ses fêtes ; Carbonia par son passé industriel et minier; Dorgali par ses paysages calcaires et ses plages. Olbia près de l’archipel de la Maddalena nos présente la partie chic de l’île.

Tourisme de nature et tourisme sportive.

Forêt pétrifiée de Martis, dans le nord de la Sardaigne.©Iñigo Pedrueza.

Nature et sport, sont deux des principaux atouts de la Sardaigne. Une nature intacte et préservée avec les plus belles plages de la Méditerranée, aux eaux bleu turquoise et sable blanc. Comme les plages rocheuses de la Costa Smeraldadestination prisée par les célébrités, l’Archipel de la Maddalena, la Costa Verde, les plages du golfe d’Orosei, les plages sauvages du sud. Mais aussi des sites géologiques sont nombreux, par exemple les grottes comme la de Neptune à Capo Caccia ; la grotte Bue Marino dans le golfe d’Orosei ou la grotte du Ispinigoli à Dorgali. Il y a des nombreux sentiers, randonnées, trails pour faire avec la famille, avec des enfants ou pour s’immerger dans la Sardaigne plus sauvage. Là dans certaines zones on aura besoin de guides professionnels ou de connaissances de moyenne montagne, par exemple au cœur de la région de Tiscali. D’autres sont beaucoup plus accessibles et commodes, donc la question sera de choisir ce qu’on préfère. Pas de problème pour les vacances avec des enfants ou de personnes âgés. Les couples seront régalés en Sardaigne, mais aussi les personnes que ne cherchent que la tranquillité, les beaux paysages et un peu d’ambiance. L’archipel de la Maddalena et la Côté Emeraude sont magnifiques, mais aussi la région d’Alghero, le golfe de Cagliariou les îles de San Pietro et Sant Antioci dans la région de Sulcis.

Par rapport aux sports, la Sardaigne est une terre de pleine d’opportunités. Les amateurs de la randonnée de moyenne montagne et escalade seront régalés. Mais aussi les cyclistes et cyclotouristes, ceux qui font du trekking, randonnée ne seront pas non plus déçus.

Du coté mer, le kayak, canoë, la location de voiliers, le kitesurf, les motonautiques, tout est possible en Sardaigne. La spéléologie profite du nombre de grottes et clubs. Le cheval est aussi très populaire et si vous voulez faire de l’équitation la qualité est haute. Le tourisme actif est un des atouts principaux des vacances en Sardaigne.

Culture et traditions.

Des ânes dans le Etnoparc de Sabba Frisca, à l’ouest de la Sardaigne. ©Iñigo Pedrueza.

Le vestige plus unique de la Sardaigne sont les nuraghes, des tours coniques tronquées qui appartenaient à la culture du même nom, et de laquelle se connaît très peu. Comme celui de Su Nuraxe, à Barumini ou la vallée des Noraghi. Une culture insulaire semblable à celles de la Corse et des îles Baléares, antérieure à l’arrivée des étrusques, phéniciens, puniques et romains. Ces monuments se retrouvent partout en Sardaigne. Puis, vous trouverez des villes phéniciennes fondés entre le VIIIe et le VIIe siècle av. J.-C.  La Sardegna fut très importante pour les carthaginois qui se sont mélangés avec les membres de la culture nuraghé. Deux des forteresses les plus importantes sont celles des villages nuragico-punique de Monte Sant’Antine et Genonie et Mularza Noa à Bolotana. Des thermes romaines se trouvent à Porto Torres et beaucoup de vestiges de l’exploration miniere de plomb et argent.

La Sardaigne est l’île des fêtes, fêtes d’origine ancien, très folkloriques et pittoresques. Donc ne ratez pas le calendaire et réservez vos voyages et vacances en fonction de ces manifestations. Las plus connues sont le carnaval de Mamoiada,  la Sartiglia d’Oristano, l’Ardia di Sedilo, les folles courses de chevaux, les fêtes de Sant’Efisio à Cagliari, le Rédempteur de Nuoro et la Cavalcade de Sassari. La plupart des fêtes en Sardaigne ont une relation avec l’économie locale des temps anciens, donc du élevage et le pâturage,  car la Sardaigne a été plus centrée, paradoxalement, sur la terre et l’élevage que sur la mer, la pèche au l’agriculture. Des raisons climatiques, économiques et politiques expliquent cela. Aussi le cristianisme, toujours syncrétique avec d’autres croyances est à a la base de beaucoup de ces fêtes.

La Sardaigne, Ile de vacances.

Plusieurs destinations de la Méditerranée ne sont pas accessibles en hiver, mais la Sardaigne offre cette possibilité. C’est une destination pour toutes les saisons.  Même en hiver, où il peu avoir des journées froides, mais d’habitude très douces et claires, donc joyeuses. Bien évidement, en été il y a du monde mais moins qu’en Sicile ou le reste de l’Italie. L’automne est magnifique et le printemps aussi. La Sardaigne offre beaucoup d’activités et excursions, surtout si l’on compare avec les froideurs et les brouillards du nord de la France, la Belgique, la Suisse et le Canada.

On vous donne quelques itinéraires conseillés d’une semaine en Sardaigne, pour découvrir soit le nord de l’île, le sud ou le centre, ou bien sur une combination de zones différentes. C’est à vous de choisir !

La Sardaigne surprenante de nord à sud, d’este en ouest.

Roccia dell’Elefante, la geologie salvaje de la Sardaigne modele la nature et crée de l’art! ©Iñigo Pedrueza.

Mais le trait le plus marquant qui fait la Sardaigne tellement intéressante, est son caractère surprenant. Les souvenirs de l’histoire préhistorique, les aromes de la garrigue et de la Méditerranée, les tours rondes des Nuraghi qu’on trouve dans toute la Sardaigne. Tout cela crée des paysages pleines de rêverie et mystère. Pareil dans la Forêt Pétrifiée de Martis ou la Roccia dell’Elefante aussi dans la région d’Olbia au nord-ouest. Sassari la deuxième ville de la Sardaigne se trouve à coté d’Alghero ville de caractère et si charmante que Castelsardo. La région de Dorgali et Cala Gonone est sauvage et touristique à parts égales. Sentiers et rochers, criques et plages dans le golfe d’Orosei à l’ombre du massif de Gennargentu. L’ouest dominé par la garrigue, sauvage et authentique à Sant’Antioco et San Piero, puis le sud patrimoniale avec la capitale Cagliari et ses monuments et théâtres. Puis le calme des plages de sable fin et eaux turquoises, soit dans l’archipel de la Maddalena ou ailleurs. En Sardaigne, pas de souci pour se ressourcer après nos aventures.

Hébergements de charme aux saveurs riches de la gastronomie italienne.

Magnifiques hébergements en Sardaigne, hôtels de charme, B&B et maisons d’hôte très spéciales, villes de vacances, maisons bateau, campings et palaces offrent une grande diversité de séjours. Vous avez aussi la possibilité de voyager en camping-car ou en van en Sardaigne, un bon choix pour avoir plus de liberté et oublier l’hébergement. Il y a même le choix de se déplacer en mini-bus si vous voyagez en groupe. Restaurants ne manquent pas, avec leur offre magnifique de cuisine sarde. La succulente gastronomie sarde melange ses fromages, son pan, de l’huile, des saucissons et viandes, des poissons et desserts, avec du très bon vin. Nous serons comblés dans un voyage unique!

Enfin, le choix très large dans les séjours ce qui complète les préparatifs pour un voyage qu’il faut pas rater. Vous n’avez pas d’excuse pour ne pas venir en Sardaigne, le joyau caché de l’Italie. Découvrez une Italie, différente et surprenante, la Sardaigne !