Alghero

Alghero, destination de charme sur la côte ouest de la Sardaigne.

Depuis Alghero il est posible de faire la visite de la Reserve Naturelle de Porto Conte (Parco Naturele regionale di Porto Conde), en voiture o en bateau.

La visite en voilier est spécialement interessante car permet naviguer dans la baie et profiter des vues imprenables dur la côte.

La Grotte Nettuno se visite aussi en bateau pour y contempler les stalactites et stalagmites fruit de l’action du karst, maintenant à côté de la mer. Les excursions font un arrêt pour se baigner, plonger ou faire du snorkel.

La ville de Alghero (aussi apelée Alguer, Alguero, Alghero, S’Alighèra est pour beaucoup de Sardes la plus belle de toute a Sardaigne. Placée dans la côte nord-ouest de l’île à été toujours un important port de commerce et communication.  Aujourd’hui Alghero est un des villes plus charmants pour passer des vacances tranquilles et reposes. Bom ambiant, restaurants, cafés et hébergement de charme en face de la Mediterranée la plus attirante. Les couchers de soleil sont à Alghero parmi les plus beaux de toute l’Italie.

Le litoral proche à Alghero à enté connu pendant des siècles par son coraux rouges. Maintenant le carreaux sont rares mais la beauté de ses plages et de la vielle ville charment des milliers de touristes que visitent Alghero chaque année. Avec plus de 40.000 habitants, la cinquième de la Sardaigne, et un aéroport international (Alghero-Fertiglia) est une des portes de l’île.

Alghero ville de histoire.

L’origine du nomme Alghero semble venir de celui des algues qu’on trouve sur le sable de la plage de San Giovanni après des grosses tempêtes. Village de pêcheurs et marchands l’Alghero moderne est un de centres vacanciers de la Sardaigne. Mais à différence d’autres villes Alghero a su préserver son patrimoine et son estructure ancienne. La vieille ville est encore en place et de détache de la ville moderne avec grandeur.

Alghero, une des portes de la Sardaigne grâce à son aéroport. ©Iñigo Pedrueza.

Peuplé par la culture nuraghique, cette partie de l’île a vu arriver, s’établir et passer de Phéniciens, Grecs, Romans, Vandals, Byzantins, pour que les Génois fondent définitivement Alghero au moitié du XIe siècle. Conquise par le Royaume d’Aragon en 1354. Alghero el la Sardaigne resteront dans le giron espagnol jusqu’à1720. Le passé hispanique est beaucoup plus marquée que dans d’autres régions comme la Sicile ou Naples. En plus, à Alghero ont  gardé le Catalan comme langue secondaire (un 30% de la population peut la parler), reste de cette passe commune avec l’Aragon, puis l’Espagne.

Le XXe siècle a développé le tourisme qui est la principale industrie de la région. Heureusement les effets urbanistiques sont moindres si l’on les compare avec d’autres secteur du littoral méditerranéen. La villa a garde son caractère mais les prix du foncier sont flambés.

La vielle ville

L’enceinte du XIe siècle est parsemée de rues et ruelles pavée, des petits magasins de souvenirs et d’autres plus charmants. Les murailles sont traversées par plusieurs portes bien insérées dans le paysage urbain. Alghero est un ville pour les marcheurs, pour ceux qui aiment découvrir les villes et pays à pied, en se promenant. Les petites ruelles s’appellent “ginquetes”. Se perdre dans la vielle ville d’Alghero est toujours prélude de bonnes découvertes. Monuments, magasins, et bien sûr, des restaurants. Les plus réputées se situent près du port, source inépuisable de délices.

Que voir à Alghero.

Dôme de l’eglise de San Michelle.

Le centre ville d’Alghero concentre la plupart de monuments et lieux à ne pas perdre. Le bastion et les tours de défense gardent le coeur de la vieille ville, par exemple la Tour de Sulis et la Tour de Sant Elm. Alghero a réussi a garde autour du 70% des fortifications originales. Restaurées une grande partie des murailles peuvent être parcourues, sans aucune doute c’est une promenade à faire. Le parcours lie la plage de Bosa et le port de la ville.

Les murailles, bastions, tours, portes, actuelles datent de l’époque Arago-espagnole. Parmi les tours il faut parler de la Torre di Porta Terre (ou Porte des Juifs), celle de Saint Giovanni et la Tour Della Polvorietta; di Garibaldi ou encore celle de Maddalena, à côté du fort homonyme aujourd’hui en ruines. Finalement, dans le port nous trouvons la tour della Madonnina.

On rencontrera dans nos promenades à Alghero des exemples magnifiques de l’architecture palatial. Les styles de Palazzi sont hétéroclites et sont état varie selon le sort des familles qui les ont fait construire.

Plusieurs églises montrent les changements artistiques au fur des siècles, bien que la plupart furent bâties entre le XIVe et le XVIIe siècle. La plus vieille est l’église de Sainte-Barbe du XVe, de nos jours église orthodoxe.  Les plus belles sont celles de la cathédrale Santa María (XVe), San Michele avec son dôme polychrome (XVIe) ou encore celle de San Francesco et son cloitre du XVe.

Musées.

Artisanat du corail dans un magasin à Alghero.

Un des lieux à ne rater est le Musée du Corail, qui montre l’importance et l’essor économique d’un produit si couteaux et si malmené. Fort heureusement, de nos jours les oraux sont protégés et le danger plus important ce ces sont pas les hommes mais le réchauffent climatique et la montée des températures dans la Méditerranée.

L’autre grand Musée à Alghero est le Musée de Archéologie, qui parcours le longs passe de toute la région nord occidentale de la Sardaigne.

Activités et excursions depuis Alghero.

Alghero domine une Bonne parte de la côte nord-orientale de la Sardaigne. La ville est un repère magnifique pour découvrir tout le litoral environnant. Près de la ville nous trouvons les plages (spiaggia) di Poglina o della Speranza, San Giovanni, Maria Pia, Le Bombarde et la plage de Lazzareto.

Au nord, le petite village de pêcheurs de Fertilia est un lieu incontournable. Puis la plage de Mugoni et le Parc Naturel de Capo Caccia. Cette presque île se termine dans les falaises érodées et la Grotta Nettuno, endroit prisé par les plongeurs.

Excursion en bateau dans le Parc Naturel de Capo Caccia.

Depuis Alghero il est posible de faire la visite de la Reserve Naturelle de Porto Conte (Parco Naturele regionale di Porto Conde), en voiture o en bateau.

La visite en voilier est spécialement interessante car permet naviguer dans la baie et profiter des vues imprenables dur la côe.

La Grotte Nettuno se visite aussi en bateau pour y contempler les stalactites et stalagmites fruit de l’action du karst, maintenant à côté de la mer. Les excursions font un arrêt pour se baigner, plonger ou faire du snorkel.

Contactez-nous: info@tourismesardaigne.fr.

Que faire de plus près d’Alghero.

Pendan la Deuxième Guerre Mondiale le gouvernement fachiste a bâti beaucoup de blockhaus et fortifications dans toute la côte italienne. En Sardaigne on y reste encore des nombreuses constructions de ce type. Plusieurs sont devenues des habitations, d’autres peuvent encore de se visiter.

La visite de cette type de batimentpermet de parcourir le litoral et de visiter des lieus en dehors des sentiers battus. Il sont aussi des endroits très photogéniques!

Parco Nazionale dell’Asinara.

Cala Sabina une des plus belles criques du Parc National.

Plus ou Nord vous trouverez une autre presqu’île, celui de Stintino et la superbe plage de La Pelosa. En face un petit archipel de îles et ilots forment el Parc National d’Asinara. Il est fameux car une espèce particulier d’âne blanc vit ici. Parc National depuis 2002, il occupe une surface de 51km2. La visite est regulée.

Dans l’arrière-cousin pays on y trouve plusieurs sites nuraghiques dans le chemin vers Sassari. Un des plus importants est celui de Palmavera. Une autre route très pittoresque et interesante est celle qui mène vers Bosa.

Météo.

La météo est très agréable à Alghero. Les hivers sont douces, rarement les températures baissent au dessous des 15º. EN été il les pas rare que dépassent les 35º donc n’oubliez pas la crème solaire.

Se restaurer et faire la Fête à Alghero.

L’ambience est chaleureuse à Alghero mais pas si mouvementée que dans les disco de la Costa Smeralda. Les bars, cafés et restaurants sont plus calmes, plus familiers. Cependant l’été est bien animée donc il est posible de rester dans la rue faisant la nuit longue.

Où dormir.

Le fait d’être une ville touristique a élargi énormément l’offre d’hébergement. Celle va dès les hôtels typiques des stations balnéaires, des gîtes; campings, bed and breakfast ou encore des hébergements de charme et qualité où tout à été bien pensé et décidé. Visitez notre rubrique hébergement pur trouver votre bonheur.

Comment s’y rendre.

Alghero est une ds portes d’entrée vers la Sardaigne. Porto Torres la ville voisine à des liaisons avec la Corse, notamment avec Ajaccio par bateau.

Egalement, son aéroport est un des plus importants de la Sardaigne, dont il y a beaucoup de gens qui découvrent l’île depuis Alghero.

Carte de Alguero.